Espace membre

Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale

> Accueil > Thèmes > PAUVRETE : Conditions de vie, Mesure de la pauvreté, Politiques publiques, Populations > Mesure de la pauvreté > Rapport annuel 2019 du Secours Catholique-Caritas France : personnes migrantes : une même aspiration à vivre dignement

Rapport annuel 2019 du Secours Catholique-Caritas France : personnes migrantes : une même aspiration à vivre dignement

Imprimer cette page

[15 novembre 2019]

Le Secours Catholique-Caritas France publie jeudi 7 novembre son Rapport statistique annuel État de la pauvreté en France 2019. Constats et analyses sur la précarité issus de l’observation sur l’ensemble du territoire national de plus de 72 000 situations (sur les 1 347 500 personnes accueillies en 2018). Pour son rapport 2019, l’association a complété son étude d’une analyse de la situation des migrants en France et dans le monde et éclairé ses constats de propositions pour un accès à une vie digne permettant à tous de vivre ensemble en paix.

Les données recueillies concernant les ménages accompagnés par le Secours Catholique depuis de nombreuses années permettent de suivre les évolutions des situations d’une bonne partie des personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté en France.

Le profil général aborde dans un premier temps les caractéristiques sociodémographiques des ménages rencontrés par le Secours Catholique, soit, en 2018 : la pauvreté persistante des hommes seuls, la grande vulnérabilité des familles monoparentales, le vieillissement progressif d’une partie des personnes rencontrées qui est parallèle à la précarisation croissante des jeunes adultes. La partie thématique de ce rapport aborde les migrations et revient donc notamment sur les caractéristiques des étrangers rencontrés par le Secours Catholique, mais dès le profil général, les profils en fonction de la nationalité et du statut sont abordés, étant donné la forte influence de ceux-ci sur les conditions de vie. La part d’étrangers accueillis par le Secours Catholique continue de croître, leurs profils sont divers et leur statut légal est de plus en plus instable.

Dans la deuxième section du profil général, ce sont les situations d’emploi, de chômage et d’inactivité qui sont abordées : les personnes en inactivité sont désormais majoritaires au sein des accueils du Secours Catholique en 2018, notamment du fait de l’augmentation de la part de personnes n’ayant pas le droit de travailler, mais aussi de personnes en incapacité de travail. Les personnes en emploi, principalement en CDI temps plein ou en temps partiel (CDD ou CDI), vivent toujours dans des conditions précaires tout en étant en emploi depuis plus longtemps qu’auparavant. Les chômeurs indemnisés sont en situation précaire, qui pourrait se dégrader selon les réformes de l’assurance chômage annoncées. La hausse du niveau d’études constatée ne semble pas prémunir suffisamment contre les situations de pauvreté.

Sont ensuite étudiées, dans la troisième section, les ressources financières et conditions de vie des ménages : le niveau de vie médian baisse, la part de personnes sous le seuil d’extrême pauvreté augmente, les conditions de vie des familles avec enfants se dégradent. Les conditions de logement se précarisent et les taux d’effort sont en augmentation. Le non-recours au revenu de solidarité active (RSA) et aux allocations familiales augmente encore en 2018. Les besoins d’écoute et d’accompagnement concernent une large majorité des personnes rencontrées.

Lire le rapport
Source : le Secours Catholique

titre documents joints

rs19.pdf (PDF - 11.9 Mo)

Mentions légales  ¦   ¦  Plan du site  ¦