Espace membre

Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale

> Accueil > Thèmes > PAUVRETE : Conditions de vie, Mesure de la pauvreté, Politiques publiques, Populations > POPULATIONS : Enfants et jeunes (dont issus de l’aide sociale à l’enfance), Personnes handicapées, Familles, Femmes, Personnes sans-domicile, "Publics invisibles", Migrants et gens du voyage, Retraités et personnes âgées > Familles > Grand Est : la pauvreté des jeunes ménages liée à la parentalité précoce et au chômage

Grand Est : la pauvreté des jeunes ménages liée à la parentalité précoce et au chômage

Imprimer cette page

[19 avril 2019]

La pauvreté des jeunes ménages de moins de 30 ans est plus fréquente dans le Grand Est qu’au niveau national et touche près de 100 000 personnes en 2014. Près de 84 000 enfants vivent dans les jeunes ménages, dont 32 000 sont pauvres. Les jeunes familles sont plus souvent monoparentales, facteur fréquemment associé à la pauvreté. Cette situation survient d’autant plus que la parentalité est précoce. Si les jeunes ménages sont plus nombreux et plus pauvres dans les grandes agglomérations qu’ailleurs, il s’agit davantage de personnes vivant seules et d’étudiants. Les anciens territoires industriels sont emblématiques des liens entre chômage, parentalité isolée et pauvreté des jeunes.

Référence : Noël Gascard, Clément Gass (Insee), 2019, « La pauvreté des jeunes ménages liée à la parentalité précoce et au chômage », Insee Première, n°95, Insee, Avril 2019

 

Mentions légales  ¦   ¦  Plan du site  ¦