Espace membre

Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale

Observatoire National de la Pauvreté et de l'Exclusion Sociale

> Accueil > Thèmes > DROITS FONDAMENTAUX : Education, Emploi, Logement, Santé, Non-recours, Inégalités > Santé > "Les précarités s’aggravent et doivent être traitées sans exclusive"

"Les précarités s’aggravent et doivent être traitées sans exclusive"

Imprimer cette page

[28 octobre 2015]

La mission France de Médecins du Monde publie son nouveau rapport. Basé sur les 40 000 consultations médicales réalisées dans ses 20 centres d’accueil de soins et d’orientation en 2014, il témoigne cette année encore des difficultés persistantes rencontrées par les personnes en situation de précarité pour se faire soigner.

Plus de 98% des patients reçus dans les centres de soins de Médecins du Monde en 2014 vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Plus de 2/3 ne disposent pas d’un logement stable et 1/4 ne possèdent aucune ressource.

Cette fragilité a des conséquences sur l’état de santé des personnes. Plus de la moitié d’entre elles souffrent d’une pathologie chronique, potentiellement grave en l’absence de prise en charge. Près de 40 % présentent un retard de recours aux soins.

Face à une population toujours plus fragilisée, Médecins du Monde se mobilise sur 3 enjeux principaux, pour renforcer la lutte contre TOUTES les précarités et pour l’accès aux soins de tous : l’urgence de la prise en charge des migrants, l’insuffisance des politiques de lutte contre la pauvreté pour tous les précaires et la nécessaire promotion de la démocratie sanitaire.

Lire le rapport de Médecins du Monde

Mentions légales  ¦  Fil RSS  ¦  Plan du site  ¦  Twitter