Espace membre

Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale

Observatoire National de la Pauvreté et de l'Exclusion Sociale

> Accueil > Thèmes > Comparaison internationale : en Europe, dans le monde > Europe > Prévenir la pauvreté par l’emploi, l’éducation et la mobilité

Prévenir la pauvreté par l’emploi, l’éducation et la mobilité

Imprimer cette page

[6 avril 2017]

Les auteurs de la Note du CAE (Conseil d’analyse économique) - Stéphane Carcillo, Élise Huillery et Yannick L’Horty - s’intéressent à la reproduction de la pauvreté. Pour l’enrayer, ils recommandent de s’attaquer à ses déterminants. Ils proposent plusieurs pistes pour lutter plus efficacement contre l’échec scolaire et prévenir le décrochage.

En effet, en comparaison des autres pays européens, le taux de pauvreté est relativement modéré et stable en France, mais il est aussi très persistant. La pauvreté se « transmet » des parents aux enfants, du fait de sa concentration dans certains quartiers défavorisés, des plus grandes difficultés scolaires et de la difficile insertion professionnelle des peu ou pas diplômés. Les enfants « héritent » en quelque sorte de la pauvreté de leurs parents : ils résident dans des zones défavorisées, ont davantage de difficultés scolaires et des lors un accès plus difficile a l’emploi.

Pour briser ce cercle vicieux de reproduction de la pauvreté, il est indispensable d’aller au-delà des aides monétaires octroyées aux plus modestes et de s’attaquer aux déterminants de la pauvreté : l’échec scolaire, les difficultés d’insertion professionnelle des peu ou pas diplômes, et la concentration de la pauvreté dans certains quartiers, contribuant a sa persistance.

Consulter l’étude de Carcillo S., Huillery E. et L’Horty Y., 2017, « Prévenir la pauvreté par l’emploi, l’éducation et la mobilité », Les Notes du CAE, n° 40, Avril.

Mentions légales  ¦  Fil RSS  ¦  Plan du site  ¦  Twitter