Espace membre

Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale

Observatoire National de la Pauvreté et de l'Exclusion Sociale

> Accueil > Rapports officiels externes > Gouvernement > La santé des personnes sans chez soi

La santé des personnes sans chez soi

Imprimer cette page

[30 novembre 2009]

Les liens entre le phénomène du « sans-abrisme » et la santé constituent la question générale de la mission qui a été confiée par la ministre de la Santé. La situation française sur ce sujet est paradoxale. L’investissement consacré à la lutte contre le sans-abrisme par l’Etat est en effet parmi les plus importants en Europe alors que les résultats obtenus sont décevants comparativement aux autres pays européens dont l’investissement est comparable. De plus, en attendant de futures études, les seules données sur la mortalité des « sans chez soi » en France sont issues de compilations et de repérages partiels conduits par des organisations non gouvernementales alors même que la littérature scientifique internationale montre, dans la plupart des pays où des travaux sérieux ont été conduits, que les personnes sans chez soi ont un âge moyen de décès de 30 à 35 ans inférieure à l’espérance de vie de la population générale. Certaines maladies contractées par les personnes sans chez soi découlent en effet de leurs conditions de vie : le manque d’hygiène, la marche prolongée, les contacts infectieux dans les foyers surpeuplés, les conduites et les situations à risques et la violence quotidienne vécue dans la rue.

La santé des personnes sans chez soi (PDF - 2.1 Mo)

Mentions légales  ¦  Fil RSS  ¦  Plan du site  ¦  Twitter