Espace membre

Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale

> Accueil > Thèmes > Dimension territoriale > Face à l’emploi, les inégalités entre régions sont plus fortes pour les moins diplômés

Face à l’emploi, les inégalités entre régions sont plus fortes pour les moins diplômés

Imprimer cette page

[7 avril 2014]

Cette étude de la DEPP analyse, pour chaque région française, le lien entre le taux d’emploi de la population et son niveau d’éducation – niveau de diplôme ou, à défaut, niveau de scolarité.
Alors que les opportunités d’emploi des diplômés sont relativement homogènes sur le territoire, celles des moins formés varient beaucoup d’une région à l’autre.
Les régions d’outre-mer et du Nord comptent de fortes proportions de peu diplômés, rarement en emploi, et, de ce fait, de faibles taux d’emploi. À l’opposé, l’Île-de-France, Midi-Pyrénées et Rhône-Alpes bénéficient des proportions de diplômés de l’enseignement supérieur les plus importantes et des taux d’emploi et du produit intérieur brut (PIB) par habitant les plus élevés.
La Bretagne et les Pays de la Loire ont les plus faibles proportions de jeunes de 15 à 29 ans ne poursuivant pas d’études et n’ayant pas d’emploi.

Lire la note

Mentions légales  ¦   ¦  Plan du site  ¦