Espace membre

Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale

> Accueil > Rapports officiels externes > Autres organismes producteurs de rapports > D’après la Cour des comptes, l’hébergement des personnes sans domicile : des résultats en progrès, une stratégie à préciser

D’après la Cour des comptes, l’hébergement des personnes sans domicile : des résultats en progrès, une stratégie à préciser

Imprimer cette page

[8 février 2017]

Pour la Cour "l’État doit clarifier ses objectifs et sa stratégie, afin de mieux maîtriser les évolutions budgétaires. Une meilleure coordination de l’action de ses services et des gestionnaires des différents dispositifs est également indispensable, afin de rendre plus efficace et plus efficiente une politique soumise aujourd’hui à des contraintes très fortes".
Selon elle, "la pression de l’urgence ne doit pas conduire l’État à remettre en cause les actions appliquant le principe du « logement d’abord ». Ces actions sont souvent moins coûteuses que la création en urgence de places d’hébergement. De plus, elles permettent de sortir durablement de la précarité les personnes sans domicile qui, lorsqu’elles ne se voient pas proposer de solution durable de logement, alternent de brefs séjours dans des structures aux statuts variés et des retours à la rue".

Afin de rendre plus efficace et plus efficiente une politique soumise à des contraintes très fortes et de l’adapter à des besoins sans cesse croissants, elle émet sept recommandations.

Consulter le rapport annuel 2017 de la cour des comptes

Mentions légales  ¦   ¦  Plan du site  ¦